Contact

Christophe Coutanceau

Christophe Coutanceau

Professeur, Université de Poitiers

Christophe Coutanceau a obtenu son doctorat de Chimie Physique, spécialité Electrochimie, en 1994 sous la supervision du Prof. Claude Lamy au Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO), de l’Université de Poitiers en France. Puis, il a éffectué un post-doctorat à l’Insituto National Superior de Lisbonne (Portugal) de 1995 à 1997. Il a été ensuite été recruté en qualité de Maître de Conférences à l’Université de Poitiers (LACCO) en 1998, et enfin promu Professeur des Universités en 2008. Actuellement, il est Professeur à l’Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP), une unité mixte Université de Poitiers/CNRS, au sein duquel il a dirigé pendant dix ans l’équipe “Catalyse et Milieux Non-Conventionnels » (de 2013 à fin 2023). Ses domaines de recherches incluent le développement de méthodes vertes de synthèse de matériaux électrocatalytiques nanostructurés et leur application basse température en piles à combustible, électrolyseurs, et réacteurs d’électrosynthèse pour l’électroconversion de composés issus de la biomasse en composés à valeur ajouté. Il est de plus co-responsable de l’axe “applications stationnaires” de la Fédération Hydrogène du CNRS (FRH2), délégué scientifique auprès de la cellule Energie du CNRS, membre du comité de programmation du Programme de Recherche sur l’Hydrogène (PEPRH2) dans le cadre du Plan de Relance France 2030, représentant français au sein du groupe de travail « Annex 31 » (Piles à combustible/électrolyseurs basse température) de l’Agence Internationale de l’Energie, et récemment coordinateur des partenaires français du CNRS au sein de l’International Research Network (IRN) « FC Clean H2: Moving France and Canada to a Low-Carbon Hydrogen Future ». Il est coauteur de plus e 150 articles dans des journaux à comité de lecture de rang A et a donné plus de 60 conférences invitées. Ses h-index sont 57 (WoS), 59 (Scopus) and 67 (Google scholar), with more than 11,000 citations.